Avertir le modérateur

16 mars 2010

Vive les Garennois!

Malgré les prédictions de l'UMP qui voyait en cette élection une simple "formalité", malgré les pressions répétées de notre maire, Philippe Juvin, pour que les Garennois élisent un conseiller général "de la même couleur politique que la majorité départementale", Isabelle Caullery a dû, dimanche dernier, se contenter de 42, 84 % des voix. Jolie leçon d'humilité pour une candidate qui ne s'était même pas donné la peine d'écrire un vrai programme pour ses futurs administrés, se contentant de lister les compétences et les actions existantes du département. 

Voici donc l'amie de la famille Sarkozy dans une situation de ballottage pas forcément confortable. Elle sera opposée au second tour à Christophe Macé (PS), lequel a obtenu 22,15 % des voix, tandis que le représentant d'Europe Ecologie, Pierre Parreaux, arrive en troisième position avec un score de 15,55 %.

Christophe Conway, Modem, dont j'étais la suppléante, occupe la quatrième place avec 7,15 % des suffrages, un score modeste mais plus qu'honorable par rapport aux performances (ou plutôt aux contre-performances) du Mouvement Démocrate, tant au niveau national que régional. Le Front National réalise un score quasi-similaire (7,12 %), contre 3, 69 % pour Adélaïde Naturel, représentante du Front de Gauche, et 1, 47 % pour Jean-Florent Campion, candidat indépendant du centre droit. 

Depuis dimanche soir, donc, un vent nouveau souffle sur notre petite ville que l'on disait docilement inféodée aux barons de l'UMP et autrefois du RPR. Rien ne va plus en Sarkozye, messieurs-dames. Il se pourrait même qu'à l'avenir, on vous empêche de faire vos jeux comme vous l'entendez.  

Un habitué d'un autre blog local, le retour de buzz, a parlé de Printemps Garennois. Jolie expression. Et si le 21 mars prochain, effectivement, on se libérait d'une hégémonie que notre ville a déjà payé très cher, en cédant l'un de ses quartiers à l'appêtit des promoteurs de l'EPAD ? Si l'on rééquilibrait les pouvoirs ? 

Dimanche, faisons de La Garenne le talon d'Achille du Sarkoland : dans l'intérêt de notre ville, votons contre Isabelle Caullery! 

Commentaires

Difficile de s'attaquer au Sarkoland, mais la reconquête de Juvinville est possible; la défaite de la candidate parachutée serait une première étape pour en finir avec cette petite entreprise familiale.
Espérons que toutes les voix se reporteront sur le candidat d'opposition.

Écrit par : Ramon Mercader | 16 mars 2010

Oui, faisons en sorte que le représentant de la Garrenne Colombes au conseil général soit de la Garenne, qu'il connaisse bien le canton pour bien défendre ses intérets et ceux des garennois.
Peux t'on m'expliquer comment le parachutage d'une non Garennoise est en complète adéquation avec l'esprit village de notre Garenne que l'on aime, esprit village pourtant mis en avant tant de fois par la majorité municipale ? il est vrai que l'on est plus à une incohérence près dans le discours de l'UMP.
Oui je voterai sans hésiter pour Christophe Macé dimanche.

Écrit par : EspoirToujours | 17 mars 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu