Avertir le modérateur

22 mars 2010

Isabelle Caullery se contente de peu

La candidate UMP aux élections cantonales, Isabelle Caullery, proche de Charles Pasqua et de la famille Sarkozy, a donc finalement réussi son parachutage dans notre ville en remportant 54, 3 % des suffrages exprimés. Un score à relativiser puisque l'abstentation, pour cette élection locale, dépasse légèrement 50 % des électeurs : in fine, en tenant compte des bulletins blancs ou nuls (4 % tout de même!), la nouvelle conseillère générale n'a donc guère convaincu que 26 % des inscrits.

Ce déficit de légitimité ne semble pas l'inquiéter outre mesure, puisqu'elle affirme dans le Parisien de ce matin que "l'essentiel, c'est de gagner. Avec seulement 50,001%, j'aurais été contente". Une phrase qui en dit long sur ce qu'était effectivement, pour elle, l'enjeu du scrutin : non pas "convaincre les garennois", ou "représenter les Garennois", mais "gagner" et donc conserver un fief UMP. 

Bien que confortable, sa victoire ne doit pas éclipser le beau score du "Rassemblement pour La Garenne" : 45, 7 % des voix, un score jamais atteint par l'opposition socialiste dans le passé. Il faut dire que cette fois, l'opposition était beaucoup large, rassemblant le PS, le Front de Gauche, Europe Ecologie et le MoDem autour d'un même refus des pratiques hégémoniques et autocratiques de l'UMP. 

A titre personnel, j'ai vécu une semaine intense au sein de ce Rassemblement. A tous ceux qui m'ont fait remarquer, samedi matin, sur le marché, qu'une alliance trop large est une perte d'identité pour chacun de ses partenaires, j'ai répondu ceci : le Rassemblement pour La Garenne a un sens. Il est né du constat partagé que notre ville était directement exposée aux conséquences de la politique cynique de l'UMP locale et départementale, à ses abus de pouvoirs, à ses pratiques clientélistes.

Ce Rassemblement avait un sens dans l'entre-deux tours, et il est plus que jamais d'actualité maintenant qu'une proche de Jean Sarkozy est élue sur notre canton. Nous avons su nous unir, au risque de déboussoler nos électorats respectifs. Une dynamique s'est créée, un dialogue s'est instauré. Sachons le poursuivre, au-delà de nos différences, pour construire ensemble cette alternative dont notre ville a grand besoin, autour d'un projet qui ne soit ni "de gauche", ni "de droite", mais tout simplement bâti au service des Garennois, autour de nos convictions communes. 

Commentaires

On peut être inquiet : de façon bien naïve, je pensais que l'important n'était pas de gagner pour gagner mais de rassembler et/ou de convaincre le maximum ! Que deviennent les garennois dans cette histoire ? un simple enjeu politique pour un siège.
Espérons que certains parmi nous soient suffisamment vigilants pour que le moment venu, autrement dit dans quelques mois, (à moins que cette personne décide de ne pas se représenter à nouveau par convenance personnelle ou politique peut être), nous puissions rappeler aux garennois ce qui se passe dans leur dos. de plus en plus de Garennois ont prouvé qu'ils ne donneraient plus aussi facilement leur quitus à cette politique intrigante, et qu'ils souhaitent dorénavant que l'on prenne en compte leurs attentes et leurs espoirs.

Écrit par : EspoirToujours | 22 mars 2010

Ce qui est valable pour Isabelle Caullery l'est également pour les résultats des régionales, non? L'abstention a été record, ce qui veut dire que la victoire de la gauche rassemblée est toute relative... Il faut être logique !

Écrit par : Phoenix | 23 mars 2010

j'ai lu un commentaire sur un autre blog qui fait quand même réflechir, Mme Caullery a fait autant, voir un peu plus, de voix que Mme Pecresse et comme les deux élections étaient simultanées, cela permet effectivement une comparaison. On peut avoir deux lectures de cela, soit le contexte local n'a eu aucun impact sur l'électorat de droite de la Garenne (les garennois ont sanctionné le gouvernement comme dans les autres villes), soit on a eu une sanction simultanée des deux. Franchement je ne crois pas que le rassemblement ait eu un effet de synergie car trop marqué à gauche. Pour être efficace à mon humble avis il aurait fallu que le candidat de ce rassemblement soit celui d'Europe Ecologie voir du Modem, en tous cas plus au centre pour permettre à une partie de la droite de vous rejoindre. Cordialement

Écrit par : JFCAMPION | 23 mars 2010

@Phoenix : vous avez effectivement raison, mais c'était un article sur les cantonales... juste pour signifier à Isabelle Caullery que si elle veut être l'élue de tous les Garennois, comme elle l'indique sur ses affichettes de remerciements, il y a du pain sur la planche. Pas question d'aller se planquer derrière un horodateur pour discuter tranquille avec une copine du conseil municipal, comme elle l'a fait samedi dernier au marché!!! Et je pense que le contact avec les Garennois devrait être légèrement plus difficile que les "présentations arrangées" en réunions d'appartement...

@ Jean-Florent : Vous avez raison de dire que le Rassemblement n'a pas suffisamment convaincu parmi l'électorat de la droite modérée. Mais le report de voix de toutes ses composantes a été excellent, ce qui est encourageant pour l'avenir. Il nous reste l'essentiel : construire un projet qui soit une alternative crédible pour tous les Garennois, y compris ceux qui ne sont pas allés voter dimanche, y compris ceux qui ne sont pas "de gauche"... C'est un très beau challenge et j'espère que tous ceux qui veulent en finir avec les pratiques de clan et le clientélisme nous rejoindrons...

Écrit par : Plum'Orange | 23 mars 2010

Bien sûr un candidat plus neutre aurait peut-être conduit I. Caullery (disciple de Pasqua, de de Villiers et membre, au Parlement européen lorsqu'elle y siégeait, du groupe Europe des nations avec la Ligue du Nord ouf ,je l'ai placé) à la défaite.
Mais il ne faut pas être naïf, les politiques restent des politiques ; C Macé devait évidemment représenter le rassemblement puisqu'il avait fait le meilleur score au premier tour. D'ailleurs il y a une rumeur selon laquelle Europe Ecologie, aurait été approchée par des garennois pour présenter sous son l'étiquette un candidat garennois. Proposition refusée par EE qui a préféré parachuter un quidam . Quand sortira -t-on de ces foutus calculs politiciens.

Écrit par : Ramon Mercader | 23 mars 2010

Vouloir, attendre, espérer, ... un candidat et donc une victoire du centre de TOUT est une utopie. Une utopie qui, soit dit en passant, arrangent surtout les appareils, et de la droite et de la gauche. Une utopie qui de manière quasi systématique fait en général perdre. C'est pour cela qu'au départ on les aime bien dans les appareils, ces machin du centre, pour mieux les tuer ensuite. (Cf Nouveau Centre, Modem ...).
Nous sommes à La Garenne, et franchement qu'avons nous à faire de la vie des appareils politiques ? Rien ! Il n'y a qu'un Philippe Juvin, parcequ'il a d'autres ambitions, qui nous bassine à longueur de communiqué de presse et de vidéo de ses louanges à Nicolas et Jean Sarkozy. Imaginez une seconde qu'un Christophe Macé ou un Christophe Conway en fassent autant. Ils seraient la risée des garennois. Heureusement, ils ne l'ont jamais fait. Ils travaillent tous les deux et tous les jours avec leurs équipes pour ce qui nous concerne, nous, c'est-à-dire l'urbanisme, la solidarité (par ex : le quotient familial), la place du vélo,etc. Laissons aux nationaux le soin de s'entretuer au parlement, ils sont là pour cela et préoccupons-nous, nous, de notre village. Il y a déjà suffisament à faire.
Ne demandons pas à un candidat d'être au centre de tout, ce phénomème n'existe pas ( il n'y a qu'un Juvin pour croire que c'est lui). Cherchons simplement un candidat qui soit au centre de nos préoccupations et qui soit en mesure de s'en occuper, c'est déjà pas mal. Trouvons à La Garenne le candidat qui sera le plus apte à être au centre des forces d'opposition afin de toutes les fédérer. Je pense personnellement que ce candidat ne doit justement pas représenter un centre qui ne fonctionne pas (le centre de tout le spectre politique français) mais au contraire le centre d'un mouvement qui lui fonctionne ou a déjà bien fonctionné. Je pense évidement à un modèle qui à La Garenne a déjà fait ses preuves : le rassemblement de tous pour faire retirer le nom de kleber Haedens. Je pense aussi au modèle de l'entre-deux tour, le rassemblement pour la Garenne.
A part ceux qui ne veulent plus voir ce modèle parce qu'il marche ... nous devrions pouvoir rassembler très large. Reconduisons ce mode de fonctionnement en rassemblant tout le monde autour d'un objectif commun et oublions, s'il vous plait, les étiquettes. Contrairement à ce qu'affirmait le maire dans son "torchon bleu" le rassemblement est bien tout le contraire d'une mise en avant d'une politisation droite-gauche. C'est bien pour cette raison qu'il le redoutait entre les deux tours et qu'il aurait bien raison de le redouter pour la suite des évènements. Continuons ce rassemblement en nous posant la seule question qui vaille : qu'est-ce qui doit changer à La Garenne ? Je crois avoir compris que nous sommes un certain nombre, pour ne pas dire un nombre certain à être d'accord sur une liste assez précise de chose à changer ici et pas ailleurs et qu'il est inutile ici de repréciser. Jean-Florent, en clair, seriez-vous des notres ? Même si le centre n'est pas le centre. C'est comme le pôle nord ... il y a l'officiel et il y a le géographique qui sert à caler les instruments. L'important est d'être caler sur des objectifs communs.
PhilBert, en vadrouille sur le blog que je préfère ...

Écrit par : PhilBert | 24 mars 2010

@ Martine Vous avez raison sur la question du report qui a été très bon (>95%) mais par contre l'augmentation de participation a profité uniquement à Mme Caullery ce qui semble indiquer que les réserves de voix sont plutôt à droite. le report du FN sur Mme Caullery a été excellent aussi (logique vue son profil) ainsi que semble-t-il les voix du centre droit (pas sur). Il est vrai qu'il n'y a eu que quelques jours pour convaincre la droite modérée mais personnellement je ne suis pas sur que ce soit possible avec un candidat socialiste en tête. Je suis ,sans la moindre restriction, ouvert à travailler avec tout le monde sur les sujets de la ville y compris la mairie. on pourrait j'en suis sur arriver à introduire le quotient familial en discutant avec la mairie.

@Philbert je ne sais pas quoi vous répondre honnêtement car la reunion publique avec Mme Jolly m'a laissé perplexe, d'un coté un candidat de rassemblement honnête et local (j'ai beaucoup apprécié) avec le soutien d'un candidat Modem citoyen mais derrière on a bien vu tout l'appareil socialiste présent.
Alors en 2011 un Conseil Général de droite clanique ou d'un PS désespérant, pas un choix qui me plaît. je pense sincèrement que pour que ce rassemble fonctionne sur la Garenne il faut qu'il soit conduit par Monsieur Conway pour avoir une chance. Si à gauche on veut réellement un rassemblement pour La Garenne au délà d'un affrontement droite-gauche il faudra être différent.
Etant transparent je ne vous cache pas que j'espère un changement d'attitude du NC et pourquoi pas (on peut rever) de l'UMP dans ce département.

Amicalement

Écrit par : JF CAMPION | 25 mars 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu