Avertir le modérateur

07 octobre 2010

Viviane Reding avait raison!

roms.jpgPlus d'un mois sans écrire. Un mois durant lequel j'ai été happée par d'autres occupations -familiales, notamment-, mais aussi et surtout, figée par l'arrogance d'un chef de l'Etat et d'un gouvernement pris en flagrant délit de politique xénophobe (la fameuse circulaire sur les Roms), et demeurant malgré tout droits dans leurs bottes, sûrs de leur bon droit, et même donneurs de leçons.

Les paroles de Viviane Reding, lorsqu'elle a osé comparer la politique de la France vis-à-vis des Roms à celle de l'Allemagne d'avant-guerre, ont-elles vraiment dépassé sa pensée? Je n'en suis pas sûre : au-delà de son démenti officiel pour convenances diplomatiques, l'extrême vigilance qu'elle affiche désormais vis-à-vis des autorités françaises est suffisamment explicite. 

Or Viviane Reding a raison. Le Monde révèle ainsi, aujourd'hui, l'existence de documents établis par l'Office central de lutte contre la délinquance (dépendant de la gendarmerie) et destinés à "effectuer une généalogie des gens du voyage" : ce qui ressemble fort à un de ces fameux fichiers ethniques interdits par la loi, et dont le pouvoir, jusqu'ici, niait farouchement l'existence.

Alors, j'entends bien ceux qui disent qu'il serait outrancier de comparer l'Allemagne d'Hitler à la France de Sarkozy, que la lutte contre l'immigration clandestine n'est pas la mise en oeuvre de la solution finale et que les Roms ne sont pas envoyés en camp d'extermination.

Certes. Mais l'intention est là : celle de contrôler l'étranger et de le ficher dehors, parce qu'il a une origine différente, parce que son mode de vie est différent et parce que son origine ethnique fait de lui, de facto, un danger pour notre identité nationale.

Ouvrons les yeux et appelons un chat un chat! Ce discours là est un discours fascisant.Tout comme les propos d'Eric Besson, récemment, qui affirmait souhaiter que "son ministère fabrique de bons français". Ces propos là sont quasiment passés inaperçus, si ce n'est de Corinne Lepage et de son équipe Cap 21 qui ont, immédiatement, publié un communiqué pour les dénoncer (cliquer sur le mot 'communiqué' pour en prendre connaissance).

Pour cette raison-là, et pour beaucoup d'autres que je développerai plus tard, je viens de rejoindre Cap 21 qui est l'un des seuls partis à travailler encore à la construction d'un large Front Républicain dépassant l'habituel clivage droite-gauche. Je viens aussi d'adhérer au MRAP. Face à l'inacceptable, il est temps de s'engager. 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu