Avertir le modérateur

26 octobre 2010

Roselyne est trop cool

roselyne-bachelot-la-ministre-de-la-sante.jpgRoselyne est trop cool

 

On n’avait même pas osé en rêver. Elle l’a fait. Roselyne Bachelot, la ministre de la santé que le monde entier nous envie, vient d’inventer la médecine virtuelle. Dès l’an prochain, grâce à la loi HPST (Hôpital, Patients, Santé, Territoires), on va pouvoir consulter son médecin à distance. Par webcam interposée.

Finies, les heures d’attente au téléphone pour tenter de décrocher un RV le vendredi soir après 18h. De toute façon, cinq minutes et demie de Lettre à Elise dans les tympans, ça faisait monter dangereusement grimper la tension.

Fini aussi de poireauter dans la salle d’attente entre un papy qui bougonne en postillonnant et une flopée de mômes bien décidés à mettre en pièces le seul magazine encore lisible (Femme Actuelle de Noël dernier). De toute façon, ces endroits-là, c’était bourré de microbes, un truc à surinfecter la plus inoffensive des rhinopharyngites débutantes.

Finies enfin les auscultations à n’en plus finir avec tout le cirque habituel, les palpations agaçantes, les loupiotes dans les yeux et les oreilles… Au diable le stéthoscope ! Aux orties l'abaisse-langue! Comme si on n’était pas assez grands pour faire la différence entre une gastro et une appendicite. Comme si on n’avait pas eu suffisamment d’angines ou de bronchites pour se les diagnostiquer tous seuls…

Avec Roselyne et HPST, enfin, les patients seront res-pon-sa-bi-li-sés. On pourrait même imaginer envoyer un mail au doc’ avec la liste de courses. Ca irait encore plus vite et on pourrait consulter partout, même au bureau, quoiqu’avec la généralisation des openspace, ce serait pas très discret quand même. Peut-être que les entreprises pourraient aménager des boxes spéciaux, elles y gagneraient, ça éviterait de partir plus tôt pour cause de RV chez le toubib.

Et puis on pourrait délocaliser. En Afrique, en Russie, je ne sais pas, moi, mais y a bien quelque part des toubibs francophones prêts à consulter plus pour gagner plus, tout en facturant moins. Ce serait tout bénéf pour la sécu.

Franchement, Roselyne, grâce à vous on se sent vraiment propulsés dans le XXI° siècle. Peut-être les frères Bogdanov vous ont-ils sagement conseillée, quoiqu'il en soit, il était vraiment temps de dépoussiérer la médecine de papa, qui ne suscitait plus guère de vocations.

Tiens, je vais en parler à mon fils, qui n'a pas trop d'idée sur son avenir. Il déteste le sang, mais Internet, il maîtrise, alors, cybermédecin, pourquoi pas ? Surtout que c'est le genre de métier où l'on peut avoir facilement une activité parallèle pour se détendre. Facebook ou un jeu en ligne entre deux patients, voire même pendant un patient. Ni vu ni connu. Cool. Vraiment trop cool.

Commentaires

l'idée est plutot bonne, il ne manque plus que l'ecole d'acteur qui va avec et la panoplie du parfait medecin avec stetoscope inclu à retirer chez les accessoiristes pour jouer au doc derriere la webcam.

Remarquez a la garenne avec notre doc à nous, nous avons deja un excellent acteur, domage que la piece soit une tragédie pour la ville et ses habitants.

Écrit par : alphonse | 27 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu