Avertir le modérateur

28 mars 2011

Décevant

Les Hauts-de-Seine avaient hier l'occasion de rééquilibrer les forces politiques qui président à sa destinée. Occasion en grande partie ratée, puisque l"UMP-NC demeure majoritaire au conseil général, avec 25 sièges sur 45.

Bien sûr, je salue l'élection de Jean-André Lasserre (PS), à Courbevoie, dans un canton qui a bien besoin de contre-pouvoirs puisqu'il est directement impacté par les projets d'extension de La Défense. Je me réjouis de l'élection brillante de Jean-Christophe Fromentin (DVD) à Neuilly, signe supplémentaire que celle ville-symbole rejette l'emprise de l'UMP pour lui préférer une droite plus modérée et plus humaine. De même que je me réjouis de l'éviction d'Isabelle Balkany, sortie à Levallois-sud par un autre candidat divers droite. L'ancien système RPR-UMP vacille, c'est un fait. Mais cela me semble hélas insuffisant pour mettre un terme à des pratiques politiques caractérisées par le cynisme, le clientélisme et les "affaires".

A La Garenne, Isabelle Caullery (RPF, soutenue par l'UMP-NC) est élue avec un score plus que confortable : 58,14 %, contre 41,86% pour son adversaire Christophe Macé (PS, soutenu par les écologistes et le Front de Gauche). Toutes mes félicitations, donc, à madame Caullery, qui voit ainsi son mandat prolongé de trois ans, jusqu'aux élections territoriales qui entérineront la réforme des collectivités locales. Lors de sa campagne, elle a assuré vouloir travailler sans parti pris au service de tous les Garennois. Il conviendra de veiller à ce que cette promesse soit tenue, et ne consiste pas seulement à faire acte de présence lors d'inaugurations et autres mondanités.

Rappelons qu'il y a un an, l'écart entre les deux candidats était bien moindre (54,3 % pour Isabelle Caullery, 45,7 % pour Christophe Macé), avec, c'est vrai, un taux d'abstention moindre. Il faut donc s'interroger sur les raisons qui ont permis à la représentante de la majorité départementale de creuser cet écart. Sans doute a t-elle bénéficié d'un certain report de voix du FN (12,5 % au premier tour). Sans doute aussi la position frileuse et inaudible du MoDem (6% au premier tour), qui appelait à voter contre Isabelle Caullery sans soutenir Christophe Macé, a t-elle jeté le trouble parmi les électeurs. Quoi qu'il en soit, aucun militant du MoDem garennois n'était hier présent en mairie pour prendre connaissance des résultats du scrutin : preuve supplémentaire que le MoDem se désintéressait de cette échéance, qui va pourtant déterminer la vie de notre ville-canton jusqu'en 2014.

Commentaires

les exemples de Neuilly et de levallois sud sont à mon avis la solution à la garenne. Ceci dit je pense que les deux divers droites vont rejoindre le groupe UMP-NC mais avec je pense un role important pour Fromentin. Ne soyez pas deçu, penser à levallois sud et aussi à levallois nord où une femme promise à la défaite a néanmoins gagné.

Amicalement,

Écrit par : jf campion | 28 mars 2011

Nous sommes d'accord, les DVD risquent de rejoindre le groupe UMP-NC : c'est bien là le problème du "centre" ou de la droite modérée, qui vient toujours servir à la fois de force d'appoint et de bonne conscience à la droite dure.

Écrit par : Plum'Garennoise | 28 mars 2011

C'est bien de cracher dans la soupe que l'on mangeait il y a un an.
Les politiques garennois, et nationaux, devraient plutot se poser la question du pourquoi de ce taux d'abstention record (60% à la Garenne ce qui en fait le premier parti politique garennois) au lieu de chercher un coupable.
Les électeurs en ont assez du comportement des politiques, de leurs promesses jamais tenues et de leurs frasques. Le divorce entre les électeurs et les politiques est immense, c'est une fosse abyssale dont on ne voit le fond. Il serait grand temps, au lieu de chercher des coupables, que la classe politique (tant garennoise que nationale) se pose des questions sur les raisons de ce divorce qui menace dangereusement la démocratie.
De plus, quand on voit un lapin, lors de la ferme à " La Garenne Colombes " se mêler à la foule (alors que les politiques n'avaient pas leur place lors de cette animation familiale) pour attirer les enfants nous trouvons que c'est de l'endoctrinement politique (se servir d'enfants pour faire passer ses idées politiques c'est vraiment consternant.).
Les politiques devraient savoir que l'on n'a pas besoin de consignes de vote pour les élections. Nous sommes majeurs, avons un cerveau et faisons ce que nous voulons dans l'isoloir.

Donc, au vu du taux absention record, c'est toute la classe politique (qu'elle soit de gauche ou de droite en passant par les verts) qui doit se poser les questions de se désamour grandissant avec ses électeurs au lieu de chercher à livrer à l'échafaud tel ou telle personne coupable, selon elle, de ce fiasco…. C'est une responsabilité collective que la classe politique l'assume… collectivement.

Écrit par : Garennois Désabusé | 31 mars 2011

@ Garennois désabusé
Primo, je ne "crache pas dans la soupe que je mangeais il y a un an". La soupe du MoDem, je suppose que c'est cela dont vous voulez parler, a changé, je la trouve amère et pour tout dire un peu rance. J'ai donc changé de cantine, car mes opinions elles sont restées les mêmes.
Secundo, si, avec Europe Ecologie nous avons voulu aborder les électeurs différemment, sans tracts, c'est justement pour prendre en compte leur lassitude. Avec beaucoup d'entre eux nous avons eu un discours intéressant et constructif.
Tertio, le lapin n'avait pas pour but d'endoctriner les enfants mais de marquer notre présence lors d'un évènement qui n'était pas seulement familial mais évidemment politique. Quand un maire programme un tel évènement en pleine période électorale, avec un buffet à la sortie de la messe, c'est forcément politique. D'ailleurs nous n'avons pas eu le droit de pénétrer sous la halle, à la différence du maire et des élus locaux qui en ont profité pour aller dispenser la bonne parole.
Mais peut-être avez-vous de bien meilleures idées pour ramener les électeurs Garennois aux urnes, comme le chien de berger ramenait les brebis égarées ce dimanche là sur la place du marché. Dans ce cas, pas de problème, lancez-vous ! L'abstention m'inquiète tout autant que vous (qui l'avez peut-être pratiquée), mais en dehors du "tous les mêmes, tous pourris", qu'avez-vous à proposer ?

Écrit par : Plum'Garennoise | 31 mars 2011

Si on regarde les chiffres les bulletins blancs ou nul sont passés de 1.66% au premier tour à 5.07 % au second ce qui est significativement plus fort flop ou pas flop ? difficile à dire

@ Martine, J'ai bien aimé votre campagne et celle du Modem

et pour le garennois déabusé , les politiques ce ne sont pas des magiciens venus d'une autre planète c'est vous et moi et on a souvent ce que l'on mérite.

Écrit par : jf campion | 01 avril 2011

5,07 % Blancs & nuls ! Quel décompte abracadabrantesque !
Pourquoi pas la prochaine fois appeler à ne pas aller voter et se targuer d'une réussite de 59 % ... ça suffit !

Écrit par : Valérie | 02 avril 2011

L'an dernier au second tour, les bulletins blancs et nuls avoisinaient déjà les 5%, donc on ne peut pas dire que l'idée "géniale" consistant à appeler à voter blanc pour contrer l'UMP ait vraiment soulevé l'enthousiasme. Par contre on peut dire sans se tromper que parmi ceux qui ont choisi cette option cohabitent électeurs MoDem et électeurs FN, les uns et les autres ayant pour point commun de rejeter à la fois l'UMP et le PS.
Ceci étant dit, il faut tourner la page de ce second tour. La Garenne reste une chasse gardée de l'UMP... pour trois ans encore. Il nous appartient maintenant de préparer ces futures échéances.

Écrit par : Plum'Garennoise | 02 avril 2011

Mais peut-être avez-vous de bien meilleures idées pour ramener les électeurs Garennois aux urnes, comme le chien de berger ramenait les brebis égarées ce dimanche là sur la place du marché. Dans ce cas, pas de problème, lancez-vous ! L'abstention m'inquiète tout autant que vous (qui l'avez peut-être pratiquée), mais en dehors du "tous les mêmes, tous pourris", qu'avez-vous à proposer ?

Réponse : J’ai déjà donné dans un parti politique, il y a 20 ans, mais je l’ai quitté car on me rabâchait souvent cette phrase : Toi le jeune avec tes idées avant gardiste laisse faire les spécialistes qui sont plus expérimentés que toi. Toi tu n’a pas connu la guerre, le jour ou tu la connaîtras là on aura de la considération pour toi. On constate que le coup de gueule de Daniel Balavoine à François Mitterrand est toujours d’actualité aujourd’hui.
Depuis je me tourné vers les associations car là je peux exposer mes idées sans reproches. Alors la politique non-merci, je préfère le monde associatif qui est plus à l’écoute que le politique.

J'écoute votre point de vue mais comme le disait Martine, il faut reconnaître que vous êtes bien le seul à nous reprocher d'avoir voulu faire de l'endoctrinement politique. Vous allez un peu fort ! Vous savez, nous sommes aussi des parents et nous faire ce reproche c'est mal nous connaître ou être franchement de très mauvaise foi …

Réponse : Ah bon ! le lapin n’était pas là pour endoctriner les enfants, la ficelle est un peu grosse. D’ailleurs il y avait plus d’enfants que d’adultes autour de lui preuve qu’il était là pour attirer ces derniers. En outre, vous n’avez pas le monopole de la parentalité et du cœur. Moi aussi j’ai des enfants.

Maintenant si vous avez des bonnes idées pour ramener les garennois aux urnes, n'hésitez surtout pas à en faire part aux politiques que vous connaissez. Nous sommes tous preneurs, à droite comme à gauche. Il n'y a qu'au milieu où malheureusement la dernière tentative d'appeler aux urnes pour y déposer un bulletin blanc, excusez-moi mais a fait un super flop.

Réponse : C’est pas ma mission mais la votre puisque vous êtes présenté au suffrage des électeurs. De ce fait vous vous devez d’être force de proposition.
Moi, c’est dans le milieu associatif que je fais passer mes idées (car le milieu politique n’en a que faire et j’ai déjà donné).
Il faudrait que les politiques soient moins « cumulards ». Un mandat ça suffit. On ne peut, par exemple, être maire et député. Qu’ils ne se servent pas de catastrophes naturelles (où de frappes militaires dans certains pays) pour leur campagne ou faire remonter leur popularité.
J’ai eu l’occasion de débattre avec vous lors de ces cantonales mais, en dehors de l’écologie, je ne vous ai pas trouvé assez réceptif face aux problèmes quotidiens tels que le pouvoir d’achat, le nivellement pas le bas des salariés

Écrit par : Garennois Désabusé | 11 avril 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu