Avertir le modérateur

06 octobre 2011

Dimanche, je vote !

Avec le forfait de Jean-Louis Borloo, l'annonce de la candidature de Corinne Lepage et bien évidemment les primaires socialistes, ce début octobre se révèle fertile et sera sans doute décisif. 

Je ne m'étendrai pas sur le premier évènement. En France, le "centre" est l'alibi social de la droite, et finit toujours par lui faire allégeance. 

La candidature de Corinne Lepage a soulevé beaucoup de critiques, y compris et surtout dans la famille écologiste. Ceux qui y verraient la manifestation d'un ego démesuré se tromperaient pourtant lourdement. En se présentant à nouveau, Corinne Lepage prend un risque dont elle est parfaitement consciente : celui d'un score médiocre qui la fragiliserait et qui fragiliserait Cap 21.

Mais surtout, elle relève un défi : celui de répondre à une prise de conscience nouvelle, à une aspiration citoyenne pour un projet de société à la fois audacieux et réaliste, qui, en dehors de toute idéologie, sache concilier redressement économique et protection de l'environnement, équité sociale et liberté d'entreprendre. Ni le programme du PS, ni celui d'Europe Ecologie ne correspondent pour l'instant à ces exigences. Manque de créativité pour le premier. Excès de dogmatisme pour le second.   

En tant que militante Cap 21, je reviendrai bien entendu régulièrement sur tous les aspects de son programme dans les semaines et les mois qui viennent. En Corinne Lepage pourra compter sur mon entier soutien tout au long de sa campagne.

Cet engagement ne m'empêchera pas d'aller voter, dimanche, pour les primaires socialistes. Pourquoi ? Parce que la politique brutale, méprisante et xénophobe menée par l'UMP a profondément modifié la donne politique de notre pays. Bon gré mal gré, tous ceux qui sont choqués par cette politique se retrouvent aujourd'hui unis dans l'opposition et dans la défense de ces valeurs qui sont piétinées chaque jour : liberté, égalité, laïcité, solidarité... Des valeurs qui ne sont pas la propriété exclusive de "la gauche", mais qui seront portées, au second tour, par le candidat socialiste.

A nous, donc, de choisir le ou la candidate qui se rapproche le plus de notre sensibilité - en ce qui me concerne, le ou la candidate la plus à même d'écouter le projet de Cap 21 et de reprendre à son compte certaines de ses propositions-. 

 

L'alternance tant attendue aura lieu à deux conditions : en premier lieu, si l'offre politique présente au premier tour est suffisamment diversifiée et de qualité pour lutter contre l'abstentionnisme et la tentation des extrêmes. En second lieu, si le candidat dit "de gauche" arrive à rassembler non seulement sa famille politique, mais aussi les suffrages des écologistes et des démocrates. C'est dire à quel point le choix de dimanche est absolument crucial, et à quel point il serait stupide de le bouder, sous prétexte que le casting ne serait pas idéal.  


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu