Avertir le modérateur

02 mai 2011

Bravo, Chantal Jouanno

ChantalJouanno11111111111.jpgUne fois n'est pas coutume, je tiens à saluer les propos de la ministre des sports Chantal Jouanno, interrogée au sujet de l'idée d'instaurer des quotas de joueurs d'origine étrangère dans les centres de formation de la Fédération Française de Football :

"Il y a d'autres solutions que de dire 'on va aboutir à des quotas pour réduire les binationaux'. Après il y a des amalgames, des dérapages sur des considérations de couleur de peau qui sont assez malvenues dans ce type de discussion", a t-elle déclaré, avant de poursuivre : "Je ne suis pas beaucoup choquée que l'on forme des personnes et qu'elles aillent jouer dans des pays amis et qu'on exporte notre savoir-faire. Cela se fait dans tous les sports. Nos joueurs de basket vont jouer en NBA et cela participe aussi au rayonnement de la France".

En effet. La France se grandirait en tenant des raisonnements moins mesquins, dès lors qu'il est question de nationalité. Et c'est tout à l'honneur de Chantal Jouanno de l'avoir rappelé.

01 avril 2010

Chantal, Philippe, Jerphanion, purée-jambon et Vache-qui-rit!

dyn005_original_475_470_pjpeg_2590030_07339dd82373668bad11f04d54f6ae4e.jpegCela vous avait peut-être échappé, mais La Garenne-Colombes est à la pointe du combat en matière d'écologie. Ainsi, le Parisien de ce matin m'apprend que la secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Chantal Jouanno, honore aujourd'hui de sa présence le groupe scolaire Jean-Jerphanion, à l'occasion du lancement de la semaine du développement durable.

Pas pour y donner un cours de karaté, mais pour y déguster un repas bio et visiter le "jardin pédagogique" de l'école, en compagnie, bien entendu, de l'incontournable Philippe Juvin.   

Poisson d'avril ? Non. Mais foutage de gueule, assurément. 

Je viens de consulter les menus des restaurants scolaires de la ville, que ma fille me transmets chaque trimestre en espérant qu'il ne me viendra pas à l'idée de les détailler, ce qui ne manquerait pas de provoquer une nouvelle et interminable diatribe de ma part au sujet des hérésies alimentaires dont ils sont truffés.

Et donc, menu du 1er avril pour les écoliers Garennois : oeuf dur mayo, jambon blanc-purée, vache-qui-rit et fruit. Si si, je vous jure. Un grand classique de la gastronomie scolaire. Revisité en bio ? Dans ce cas, chapeau. La vache qui rit bio, connait pas. Mais comme dirait Elisabeth Badinter, personne n'est une mère parfaite.

Ceci dit, personne n'ira expliquer à Chantal Jouanno ce que mangent nos petits, les autres jours de l'année. Personne ne lui dira qu'ils n'en peuvent plus du poisson hoki du vendredi. Qu'ils ne mangent pas de fruits parce que c'est dégueu ils n'ont pas de saveur. Qu'ils ont mal au ventre quand il y a céleri remoulade/saucisses lentilles. 

Personne ne précisera non plus à Chantal Jouanno que cette école flambant neuve, où l'on enseigne aux enfants les bons réflexes pour sauver la planète, a été construite sur l'emplacement de l'ancien Centre Technique Municipal, depuis lors délocalisé à Bezons, dans le Val d'Oise. 

Non, personne n'ira dire tout cela à une ministre qui se relève à peine d'un accès de désespoir suite au report sine die d'une mesure essentielle du Grenelle de l'Environnement. Ca risquerait de la faire replonger, en l'instruisant de manière définitive sur le degré de sincérité de ces élus UMP qui repeignent leur ville en vert une fois par an, le temps d'un coup de pub.  En n'hésitant pas à prendre des enfants en otage pour s'acheter une bonne conscience écologique (toute ressemblance avec une formule déjà employée serait bien entendu purement fortuite). 

Rectificatif : il semblerait bien qu'il y ait eu ce midi un menu spécial pour tous les écoliers Garennois, et pas seulement ceux de l'école "JJ" : carottes rapées, poulets, pommes de terre et haricots verts... Je n'en sais pas plus, ma fille a oublié de me rapporter la notice de cette "opération promotionnelle"! Ceci dit, cela ne change pas grand-chose à l'affaire. Dès demain, retour aux nuggets, poisson pané et autres aliments de faible qualité nutritionnelle. Un peu de verdure bio une fois par an dans les cantines, c'est nettement insuffisant pour se prévaloir d'une politique de développement durable! 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu