Avertir le modérateur

25 mars 2011

Cantonales : le MoDem s'enfonce...

blablabla.jpgOn attendait du MoDem local un sursaut. Un beau geste. Un appel tardif mais franc à voter Christophe Macé (PS) au second tour de ces élections cantonales qui vont déterminer l'avenir de La Garenne pour les trois ans à venir.

Las. Dans un billet laborieux publié hier sur son blog de campagne, Christophe Conway s'enfonce dans un discours improbable pour justifier sa position : pas de soutien officiel à Christophe Macé -qui fut pourtant son allié dans de nombreux combats menés en conseil municipal-, mais une "orientation" qui, aux dernières nouvelles, consisterait quand même à voter CONTRE Isabelle Caullery. L'option vote blanc a disparu. Une légère amélioration pour justifier une position qui demeure pourtant, au mieux frileuse et ambigue, au pire hypocrite et sournoise.

Paradoxalement, le billet de Christophe Conway comporte le terme "sincérité politique" dans ses tags (mots-clés). Drôle de sincérité qui consiste à soutenir un candidat par la négative, et de manière finalement dévalorisante pour la personne concernée, quand il aurait été possible de positiver le message. Le MoDem ne partage pas tous les points de vue du PS ? C'est normal et chose entendue. Mais cela ne l'empêchait pas d'appeler à voter POUR Christophe Macé, MALGRE ces divergences : le message aurait été clair, audible, et autrement mobilisateur pour les électeurs MoDem.

Mais nous touchons là au fond du problème : Christophe Conway souhaite -t'il vraiment mobiliser son électorat pour faire barrage à l'UMP? Il est légitime d'en douter, puisque son appel à voter contre Isabelle Caullery ne figure nulle part ailleurs que sur son blog de campagne, lu par une poignée de sympathisants. Il ne figure pas sur le tract collectif que le rassemblement des forces d'opposition diffusera. Il ne sera donc pas audible des Garennois.

Pourquoi cette réticence qui confine à la mesquinerie, alors que dans les communes environnantes, le MoDem apporte sans réserve son soutien au candidat de gauche ? S'agit-il, encore une fois, d'un pur calcul électoraliste de Christophe Conway pour se ménager l'électorat de la droite modérée ? Ou l'équipe du MoDem considère-t'-elle désormais que ses valeurs sont plus proches de l'UMP que du PS ?

On peut se poser la question : Christophe Conway, dans sa prose, n'hésite pas à défendre l'UMP contre toute tentative d'amalgame qui serait faite entre l'équipe UMP locale et le FN. Quel aveuglement! Faut-il lui rappeler que Philippe Juvin, pourfendeur acharné des mariages blancs et grand amateur de littérature d'extrême-droite, coutise ostensiblement cet électorat ? Faut-il lui rappeler l'appartenance passée d'Isabelle Caullery au RPF, parti anti-européen ? Lui faut-il une remise à niveau en mathématiques pour réaliser que si Isabelle Caullery est élue dimanche, ce sera, forcément, avec l'appui de voix du FN ???

La "sincérité politique" affectée de Christophe Conway ne résiste pas à l'analyse. Et cela m'atterre de voir son équipe se perdre dans les méandres d'une mauvaise foi qui ne peut qu'altérer son image, et discréditer la qualité du travail accompli dans le passé auprès des Garennois.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu